Centre d’Études Franco-Russe de Moscou

RUBRIQUES

 

Le CEFR est l’un des vingt-sept instituts français de recherche à l’étranger (IFRE) répartis dans le monde. Il est placé sous la double tutelle du ministère des Affaires étrangères (MAE) et du CNRS (USR 3060), qui lui affectent des chercheurs pour des séjours d’une à deux années. Il accueille également des boursiers en mission de courte, moyenne ou longue durée (doctorants et post-doctorants).

 

La mission du CEFR est de promouvoir et favoriser les échanges scientifiques entre la France et la Russie dans tous les domaines des sciences humaines et sociales. Il collabore avec les centres de recherches russes, français et européens pour l’élaboration de projets de recherche, l’organisation de colloques et de journées d’études. Il  soutient la recherche en proposant des subventions à des recherches individuelles ou collectives.

Le CEFR accueille à Moscou des colloques, journées d’études, présentations d’ouvrages et séminaires réguliers organisés à l’initiative de chercheurs russes et français. Les colloques du CEFR sont des événements franco-russes ou internationaux organisés par le centre en collaboration avec d’autres institutions pour lesquels le co-financement est la règle. En outre, chaque année, l’école d’été du CEFR  permet de mettre en contact de jeunes chercheurs de nos deux pays (et éventuellement d’autres) en réunissant une vingtaine de doctorants pour une durée de trois jours au cours desquels chacun présente l’état de ses recherches. Les sujets peuvent être variés ou centrés autour d’un thème. Cette formule donne une occasion précieuse de confronter son travail à celui de ses pairs.

Enfin, le CEFR encourage la publication des travaux issus de ces rencontres dans des revues scientifiques, des ouvrages collectifs ou sur son site. Il possède déjà une publication régulière et prépare le lancement d’une seconde parution, les Carnets du CEFR.

 

Les axes de recherche

 

Le CEFR propose deux grands axes thématiques de recherche, qui permettront de fédérer des spécialistes de différents champs disciplinaires travaillant sur la France et la Russie, l’Ukraine, la Biélorussie et la Moldavie.

 

 

Thème 1 : L’autre : confrontation, affrontement, conflits

 

La question de l’autre est au centre aujourd’hui des interrogations épistémologiques, dans ce siècle où la globalisation bouleverse les cartes physiques et mentales, menace les identités et les renforce donc par réaction. Ce thème englobe celui, très actuel, de la guerre, mais ne s’y limite pas. L’approche peut être multidisciplinaire et intermédiale : historique (retour sur les guerres du passé) ; sociologique et sociopolitique (modalités, enjeux des conflits contemporains) ; littéraire/artistique (les techniques de représentations de l’autre, de la guerre en littérature, cinéma et arts visuels) ; psychologique/psychanalytique (le rapport à l’autre) ; philosophique etc.

 

 

Thème 2 : Mutations, acteurs et enjeux dans la cité

 

Cet axe s’inscrit également dans la continuité de travaux effectués au Centre et au sein d’institutions proches depuis plusieurs années. Les mutations sociopolitiques et culturelles, les migrations, le rôle des intellectuels, des institutions, aujourd’hui ou dans le passé : c’est une question particulièrement pertinente dans le contexte russe, soviétique et postsoviétique – mais pas seulement. Ce cadre thématique permet une approche sociologique, historique, mais aussi strictement littéraire et concernera les transformations de trois espaces sociaux : l’appareil étatique, le champ journalistique et le champ intellectuel.